Information pratiques

Centre Protestant Évangélique Les Sources
74 avenue des Sources
84000 AVIGNON
FRANCE

Tél : +33 4 90 82 39 68
Accueil téléphonique les jeudis matins et vendredis matins

Culte les dimanches – Accueil 9h30

Un confinement… sabbatique !? (2/3)

Dans le Psaume 46.10, Dieu nous dit :
« Arrêtez, et sachez que je suis Dieu : Je domine sur les nations, je domine sur la terre. »

En ce moment, d’une façon totalement inédite sur l’histoire de l’humanité, 3 Milliards de personne sont en train de ralentir et même de s’arrêter
Nous pouvons prier pour qu’ils vivent la suite de cet appel divin : que beaucoup sachent qu’Il est Dieu !

Mais cette parole, Dieu l’adresse également à nous, ses enfants. Et cette double invitation (s’arrêter et considérer Dieu) peut parfaitement se rapprocher de la notion de sabbat.
Dieu demandait qu’un jour par semaine son peuple s’arrête et considère son Dieu.
C’était un commandement divin mais un commandement qui devait se vivre comme un choix délibéré et volontaire du peuple.
Le peuple était appelé à se souvenir de ce jour, se souvenir que Dieu lui-même l’avait sanctifié depuis la création comme un espace temps de rencontre et de confiance en Lui.
Le peuple devait exercer sa foi à arrêter ses activités habituelles et mettre Dieu en premier en croyant qu’Il  allait s’occuper de ses enfants et leur donner la place d’influence sur le monde que le Seigneur lui réservait.
C’était donc un choix que le peuple était invité à faire en réponse à l’appel de Dieu : mettre à part (dans le sens premier de sanctifier) ce jour.

Dans ce moment très spécial à l’échelle mondiale, plutôt que de subir ce confinement imposé, tendons l’oreille pour entendre l’invitation divine à comprendre que ce temps est spécial. Dieu nous fait lever la tête. S’Il nous demande d’intercéder avec force pour la fin de cette pandémie et pour le soutien de tous ceux qui souffrent et qui luttent, Il nous parle également d’espérance et d’avenir.
Il y aura une suite et Dieu nous y prépare. Alors répondons à cet appel en choisissant de sanctifier au moins un peu de ce confinement au Seigneur.

A suivre…

Recommend
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIN
Share
Tagged in