Les livres de Daniel, Néhémie, Esdras

Les livres de Daniel, Néhémie, Esdras : Victorieux dans tes combats.

Daniel 1:1-8 /Daniel 1:9-21 /

Daniel 1:9-21 // 17.10.2011 9 Dieu fit trouver à Daniel faveur et grâce devant le chef des eunuques. 10 Le chef des eunuques dit à Daniel : Je crains mon seigneur le roi, qui a fixé ce que vous devez manger et boire ; car pourquoi verrait-il votre visage plus abattu que celui des jeunes gens de votre âge ? Vous exposeriez ma tête auprès du roi. 11 Alors Daniel dit à l'intendant à qui le chef des eunuques avait remis la surveillance de Daniel, de Hanania, de Mischaël et d'Azaria : 12 Éprouve tes serviteurs pendant dix jours, et qu'on nous donne des légumes à manger et de l'eau à boire ; 13 tu regarderas ensuite notre visage et celui des jeunes gens qui mangent les mets du roi, et tu agiras avec tes serviteurs d'après ce que tu auras vu. 14 Il leur accorda ce qu'ils demandaient, et les éprouva pendant dix jours. 15 Au bout de dix jours, ils avaient meilleur visage et plus d'embonpoint que tous les jeunes gens qui mangeaient les mets du roi. 16 L'intendant emportait les mets et le vin qui leur étaient destinés, et il leur donnait des légumes. 17 Dieu accorda à ces quatre jeunes gens de la science, de l'intelligence dans toutes les lettres, et de la sagesse ; et Daniel expliquait toutes les visions et tous les songes. 18 Au terme fixé par le roi pour qu'on les lui amenât, le chef des eunuques les présenta à Nebucadnetsar. 19 Le roi s'entretint avec eux ; et, parmi tous ces jeunes gens, il ne s'en trouva aucun comme Daniel, Hanania, Mischaël et Azaria. Ils furent donc admis au service du roi. 20 Sur tous les objets qui réclamaient de la sagesse et de l'intelligence, et sur lesquels le roi les interrogeait, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les magiciens et astrologues qui étaient dans tout son royaume. 21 Ainsi fut Daniel jusqu'à la première année du roi Cyrus.

COMMENTAIRES CHAQUE JOUR LES ECRITURES

Si nous avons le désir d'être fidèles, nous pouvons toujours compter sur le secours du Seigneur. Il est maître de nos circonstances et quand nous avons courageusement pris position pour Lui, Il ne permet pas à cause de sa gloire, que nous soyons confus devant le monde. «Ceux qui m'honorent, je les honorerai», telle reste sa promesse (1 Sam. 2:30). Envers Daniel et ses compagnons, Dieu intervient ici de deux manières. En premier lieu, Il dispose favorablement le coeur d'Ashpenaz (comp. l'histoire de Joseph en Gen. 39:21). Puis il permet que l'aspect physique des quatre jeunes gens vienne justifier le changement de nourriture. Sur le plan spirituel certains jeunes chrétiens qui font des études peuvent se trouver dans la même situation que Daniel et ses trois amis. Avues humaines, le fait de s'abstenir de certaines sources d'instruction et de culture considérées actuellement comme indispensables devrait les mettre en état d'infériorité par rapport-leurs camarades. S'ils y renoncent avec foi, la bénédiction d'en haut leur est assurée. Tels ces quatre étudiants qui passent brillamment leur examen. Ils seront ensuite de fidèles témoins pour Dieu, tandis que des autres jeunes gens nous n'entendrons plus parler (Ps. 119:98 et 100).

COMMENTAIRES DE CHEZ NOUS

Qu'est-ce que la bonne nourriture ? Ce passage nous enseigne plus que simplement quelques règles de diététique. Car ce que Daniel est ses amis recherchent, c'est avant tout d'être fidèles à Dieu en ne se souillant pas par la consommation de choses impures. Chercher à plaire à Dieu et à faire sa volonté, voilà une bonne nourriture ! Jésus ne dit pas autre chose lorsqu'il répond à ses disciples qui le prie de manger quelque chose : "ma nourriture est de faire la volonté de de celui qui m'a envoyé et d'accomplir son oeuvre" (Jean 4:34). Jésus dit aussi : "cherchez premièrement son royaume et sa justice, et tout cela (dont vous avez besoin)vous sera donné par-dessus" (Matthieu 6.33). Autrement dit, celui qui met Dieu au premier plan de ses préoccupations n'aura pas à craindre ni pour sa nourriture, ni pour sa santé, car Dieu est celui qui pourvoira à ses besoins. Le Seigneur est fidèle et il n'abandonne pas ceux qui se confient en lui au quotidien. "Ne vous inquiétez donc pas du lendemain car le lendemain s'inquiétera de lui-même. A chaque jour suffit sa peine" (Matthieu 6:34).